3/24/2011

Pierre Jahan





« J'ai tout le temps été fasciné par les jeux de la lumière - et du hasard. Comme tout ce qui est dans l'ombre, êtres et choses prennent alors une sorte de dérive proche du rêve, rêve ou cauchemar qui, de l'extase à la peur, entr'ouvent la porte de cette quatrième dimension dans laquelle, sans peut-être vraiment y croire, j'ai toujours vécu. C'est tout cela qui m'a, sans doute, conduit à la photographie »

Pierre Jahan.

3/07/2011

Retrato


Tu alma hecha de estiércol
no supera a la torpeza de tu cuerpo,
digno —en su inútil redondez—
del esfuerzo de cualquier escarabajo.
Cosa similar ocurre con tu cara
abarrotada de dinteles:
a leguas el viajero se distrae al ver
lo que tu frente anuncia con neones:
a kilómetros se nota
que eres un imbécil y lo ignoras,
acalambrado y ciego
por el puñal idiota de tu lengua.



Fabián Rivera

(Tuxtla Gutiérrez, Chiapas, Mexico; 1984)